Temps de lecture : 3 min

Le Stade Toulousain Féminin a terminé la saison 2019-2020 invaincu en Élite 1. Le club espérait décrocher le titre de championne de France en fin d’année cependant, aucun titre ne sera décerné pour cette saison suite à l’annulation des championnats amateurs par la fédération française de rugby. Roxane Bilion, capitaine de l’équipe revient sur la saison de son équipe.

Crédit Photo : Aubin Lipke

Comment avez-vous appris que les compétitions amateurs étaient annulées pour cette saison ?

Comme tout le monde par un mail de la fédération ou grâce aux réseaux je ne m’en souviens plus. On s’en doutait de toute manière.

Après une année à vous entraîner pour ce titre, est-ce que c’était difficile à accepter ?

Bien sûr, surtout qu’on a perdu deux finales du championnat de France ces deux dernières saisons. On espérait vraiment aller au bout cette année.

Sur quels points sentez-vous que l’équipe a évolué cette année

Je dirais que chaque saison en tant que joueuse on s’investit plus. Stratégiquement nous avons beaucoup évolué je trouve. On a un projet de jeu qui s’étoffe de saison en saison car le club est derrière nous toutes, le staff bosse et est pointilleux. On a la chance d’être un club où se mêle la formation, des joueuses de bons niveau, des étrangères et des joueuses de haut niveau.

Crédit Photo : OLCO Photo

Outre l’annulation du championnat, êtes-vous tout de même satisfaite de votre saison

Je suis fière de l’équipe dans laquelle j’évolue, mais satisfaite de notre saison, je ne sais pas. Nous avons eu très peu de matchs intenses. Les phases finales sont la meilleure partie de la saison, la plus intéressante, celle où on peut évaluer notre niveau. En élite 1, il y a une différence de niveau énorme entre les équipes … je ne suis pas sûr que ça tire le rugby féminin vers le haut. Pour y remédier, il faudrait réduire le nombre d’équipes à ce niveau, laisser le temps aux équipes « plus petites » de progresser, de structurer leur projet sportif. Ce n’est pas en perdant tous les week-ends sur des scores importants, qu’elles vont y arriver.

Crédit Photo : Stade Toulousain Rugby Féminin

Vous terminez tout de même sur une note positive avec le titre de championne de France à 10 ?

Pour moi l’objectif c’était de garder un pied dans la compétition avec le groupe qui n’est pas en équipe nationale. Le format est un peu condensé mais je trouve ça pas mal, ce sont des bons moments en équipes. Au final, on est la seule équipe avec un titre cette saison ! Ça promettait une belle suite…

Merci à Roxane pour son partage 🙂 ! Un grand merci à vous qui avez terminé l’article.
Pour ceux et celles qui veulent aller plus loin, la semaine dernière, nous avons fait un point sur le bilan de la saison du Lou Rugby Féminin avec Camille Jeannin et en début de semaine Naomie Martel, joueuse de l’ASM Romagnat, nous expliquait comment elle reste motivée et s’occupe pendant cette période.