Temps de lecture : 7 min

Et oui c’est la reprise ! 

https://vine.co/v/iEhjr3WvHLP/embed/simple

Ce weekend, l’Élite féminine retrouve le chemin de la compétition. Premier match, samedi soir avec le choc des championnes de France TOP8 et Armelle Auclair. Ainsi le LMRCV se déplace chez l’ASM Romagnat, devant les caméras d’Eurosport. La rencontre se tiendra au stade Gabriel Montpied où nous avions pu voir évoluer, en juin dernier, les meilleures joueuses des World Series. Un peu plus tard dans la soirée, Bobigny recevra le Stade Toulousain. Les autres rencontres  auront lieu dimanche:  Caen se deplacera  à Montpellier et Blagnac Saint-Orens accueillera le Stade Rennais.

Transferts :

 A l’inter saison, c’est la période des transferts et même si la plupart des équipes conservent leur ossature principale, quelques mutations ont eu lieu. A noter parmi les internationales les arrivées au Stade Toulousain de Camille Boudaud (de Rennes), Ian Jason (de Rennes), Laetitia Bobo (de Montpellier) et Méryl Dubertrand (de Lons). Dans l’autre sens Morgane Peyronnet quitte le Stade Toulousain pour Montpellier. Le BSORF  voit arriver Charlotte Torres (de l’USAP Cadettes) dans son effectif.

En cette première saison post-JO deux internationales fidjiennes : Litia Naiqato et Luisa Tisolo, devraient intégrer un club de top8. Des pronostiques sur leur future destination ?  :

Avant la reprise du TOP8, nous avons recueilli les impressions des capitaines pour prendre la température à quelques jours du premier match, faire un point sur l’état de forme du groupe et de leurs ambitions pour la saison.

Gaëlle Mignot, Montpellier : Nous avons repris les entrainements toutes ensembles à la mi août. Notre projet de jeu se met petit à petit en place et nous redoublons effort sur le plan physique afin être prête pour le premier match de la saison à domicile. Nous construisons un nouveau groupe avec l’apport de quelques jeunes joueuses pleines ambitions et l’arrêt ou le départ de certaines. Nous savons que le championnat est de plus en plus relevé. C’est aussi une annéeparticulière pour les filles qui auront la chance de représenter la France. Nous travaillons pour ramener le bouclier dans Hérault.

Marion Peyronnet, Stade Toulousain : Nous avons repris la saison le 1er aout avec une première semaine basé sur des tests physiques. Ensuite nous avons entamé la préparation physique comme à chaque début de saison très dure et intense avec des entrainements de technique individuelle également. Nous avons fait un match amical contre Castres pour mettre en place le projet de jeu en intégrant les nouvelles recrues qui se sont très bien intégrées au groupe et adaptées au projet de jeu. Ce 1er match face à Bobigny va déjà être un match capital pour la suite de la saison et pour la course aux phases finales. On s’attend a un match très rude et très engagé devant. C’est une équipe très complète avec de très bonnes individualités autant devant que derrière. Pour les ambitions de cette saison, on reste malgré tout une équipe jeune qui vient de monter en TOP 8 donc on ne va pas s’enflammer, on va prendre les matchs les uns après les autres et on fera les comptes à la fin de la saison.

Caroline Thomas, Valentine Oursel, Audrey Anastassiadis et Juliette Martin, ASM Romagnat : Le début de saison se prépare tranquillement. Nous avons hâte de découvrir le Top 8, mais en même temps un peu stressées par ce monde inconnu soyons honnêtes. Cette année va être un réel challenge, avec comme ambition le maintien mais aussi d’exister dans ce championnat.

Johanna Lelong, Ovalie Caennaise :  Nous avons eu une préparation physique à suivre tout l’été, un étape très importante pour pouvoir être prête physiquement et entrer dans la compétition dans les meilleures conditions. Je pense que le groupe a été très sérieux concernant cette préparation physique, nous étions d’ailleurs un groupe à se retrouver tout l’été pour la faire ensemble. Cela s’est ressenti dès les premiers entraînements, où les filles étaient bien présente physiquement sur les séances que nous prépare notre préparateur physique. Il est vrai que l’année passée nous avions échappé à la descente, cette année nous n’aurons pas de deuxième chance, les filles le savent. Nous avons un groupe jeune, mais un groupe plus expérimenté que l’année précédente. L’objectif de la saison restera le maintient, même si je sais que ce groupe peut prétendre à beaucoup plus, nous verrons en fonction du début de saison pour la suite. En effet, notre premier match du championnat se jouera à Montpellier dimanche. Nous savons que Montpellier est une très grosse équipe (3 fois championnes de France consécutives et vices championnes de France cette année), et elle l’est d’autant plus chez elle. Ce sera donc une grosse partie avec beaucoup d’engagement et de combat, mais ce qui est sûr c’est que nous ne partons pas dans le sud pour faire du tourisme, mais pour aller chercher des points!

Marion Lièvre, AC Bobigny 93 : On a repris l’entraînement le 16 août afin d’avoir une bonne préparation physique en vue des premiers matches. L’état d’esprit est très bon, on a à cœur de bien démarrer notre saison. Pour l’instant on ne s’est pas mis d’objectifs précis, on veut bien jouer ensemble, prendre du plaisir et se poser aucune limite. Ça passera par une bonne entame face au stade toulousain, équipe solide et talentueuse mais qui se déplace chez nous. Cest donc à nous de prendre le match à notre compte avec envie et détermination !

Audrey Abadie, BSORF : Une bonne préparation estivale, dans la bonne humeur et le travail pour préparer au mieux cette saison et ce premier match face à Rennes, à la maison. Nous avons effectué deux matchs amicaux pour reprendre le rythme et pour retrouver des repères collectifs avec le groupe, étoffé par de nouvelles joueuses qui viennent consolider l’équipe. Concernant l’état d’esprit du BSORF cette année, l’ambition est d’arriver à faire tout aussi bien que l’année dernière (1/2 finale). Cependant nous restons concentrées sur chaque matches que nous prendrons les uns après les autres.

Laura DiMuzio, LMRCV : Nous affrontons ce samedi le promu devant les caméras d’eurosport. On sait que nous sommes attendues avec notre nouveau statut de championnes de France. On s’attend à un gros match, qui plus est dans le contexte d’une diffusion TV. Nous nous sommes préparées en conséquence avec un gros stage de début de saison à Royan : 3 jours de rugby et de physique intensif. Malheureusement, nous n’avons pas pu réaliser de match amicaux. On sait que le début de match sera primordial et qu’il faudra s’appuyer sur le collectif pour faire une bonne entame.

La capitaine rennaise n’étant pas encore connue, nous n’avons pas pu obtenir ses impressions mais ne nous manquerons pas de les ajouter dès que possible !

Maïa et Sélina