Haut

France 7s : les arrêts

France 7s : les arrêts

Temps de lecture : 2 min

A un an des JO les bleues sont toujours en quête d’une qualification qu’elles iront chercher lors du tournoi de repêchage en juin. Le staff fera confiance sensiblement au même groupe avec quelques ajustements : 3 arrêts et 4 arrivées qui viendront renforcer l’équipe.

Crédit Photo : Jamie Squire

Pauline Biscarat

Crédit photo : Mathilde Morancey, NR

Joueuse de l’équipe de France 7s depuis 2009, Pauline a tout de suite accrochée avec la pratique du Sevens.

“Ce sport est un sport de dingue, c’est le 3ème sport le plus extrême au monde du point de vue énergétique ! Il offre des espaces, de la liberté d’action, il allie vitesse, agilité et technique, on ne s’ennuie jamais, que du bonheur ! Spectacle garanti!”

Après un enchaînement de blessures ces deux dernières années, Pauline a décidé d’arrêter sa carrière 7s et de passer le relai à la jeune génération. Joueuse cadre de l’équipe pendant de nombreuses années, elle a participé aux JO de RIO en 2016. Elle compte 20 capes en World Series, ce qui fait d’elle la 5ème joueuse française la plus capée derrière Fanny Horta, Marjorie Mayans, Camille Grassineau et Chloé Pelle.

Läurelin Fourcade

Crédit photo : FFR

Internationale à XV et à 7s, elle se consacre ces dernières années uniquement au 7s qu’elle affectionne particulièrement.

“Avec la répétition de multiples tâches, on est toujours actif sur le terrain. Même s’il existe des postes prédéfinis, tout cela disparaît dans le jeu. C’est très complet et on touche davantage de ballons qu’à XV.”

Läurelin avait loupé les sélections pour la coupe du monde 2014 et pour les JO de Rio. Elle n’a cependant jamais baissé les bras malgré des blessures, elle a fait parti du voyage à San Francisco pour la coupe du monde 2018 en tant que 13ème joueuse, où les bleues ont remporté une brillante médaille d’argent.

Jessy Tremoulière

Crédit photo : AFP / YANN COATSALIOU

Internationale à XV, Jessy signe un contrat 7s en 2015, un an après les premiers contrats. Au départ réserviste pour les JO de RIO, elle remplace Shannon Izar blessée pour rentrer dans le groupe olympique.

Jessy Trémoulière aura joué pour le 7s et le XV ces dernières années, elle va maintenant se consacrer davantage au XV. La double pratique du 7s et du XV aura permis à Jessy d’élever son niveau de jeu tant sur la partie physique que technique. Elle obtient l’an passé le titre de meilleure joueuse du monde à XV, qui récompense son parcours et son retour après plusieurs malheureuses blessures.

Bonne continuation à ces trois grandes joueuses !

Laisser un commentaire

Share This