Haut

TOP8, Marie Vanthournout (Montpellier) : “On a bataillé pour décrocher cette finale”

TOP8, Marie Vanthournout (Montpellier) : “On a bataillé pour décrocher cette finale”

Temps de lecture : 3 min

Marie Vanthournout, centre de l’équipe de Montpellier, revient sur la demi-finale contre Blagnac et la finale qui se déroulera ce week-end contre le Stade Toulousain à Carcassonne.

Crédit Photo : Patricia Sports

Est-ce-que vous vous êtes fait peur contre Blagnac ?

Sur les deux demi-finale, on s’est fait peur, je pense que ça s’est vu. On prend les devants à la première mi-temps, on arrive à marquer dès le début deux essais. Mais plus la fin du match approchait, moins on avait de ballons, on ne faisait que défendre. Le replacement défensif était de plus en plus dur, elles perçaient de plus en plus. Charlotte Torres fait un en avant à deux centimètres de la ligne, cet essai nous aurait fait mal. On s’est fait très peur. Ce qui est bien, c’est qu’on a eu un bon mental. On a réussi à tenir jusqu’au bout mais physiquement c’était très dur. Blagnac joue beaucoup, c’est une très belle équipe qui a un gros mental. Beaucoup d’équipes auraient failli mentalement suite aux deux essais qu’on marque en première période. Mais elles c’est tout l’inverse.

 

Vous avez déjà gagné deux fois le Stade Toulousain cette saison, cela vous met en confiance ?

Le match que l’on gagne chez elles, on le gagne de peu. C’était très dur et un match très serré. Le match retour, on le gagne de beaucoup mais elles n’avaient pas tous leurs éléments.  On avait la grosse équipe et on jouait chez nous, on ne peut pas se fier à ce match. Même si c’est leur première finale, elles seront remontées, une finale reste une finale.  C’est une équipe qui est capable de tout. Elles ont gagné Lille, c’est une grosse performance, c’est une équipe qui est très forte avec un gros pack d’avants, une belle mêlée et beaucoup d’individualités. Il faudra que l’on reste soudées, avec une grosse défense. Celles qui auront le mental le plus fort gagneront.

 

Quel est l’état d’esprit de l’équipe avant cette finale ?

On est très heureuses de participer à la finale, on est très soulagées. Même si on a bien géré notre saison et qu’on arrive premières au classement général. Les phases finales c’est quelque chose de très dur. On a bataillé pour décrocher cette finale. Tout le monde nous voyait en finale mais pour nous ce n’était pas du tout gagné. Maintenant, il faut que l’on travaille encore cette semaine, que l’on se repose. On va essayer de faire comme l’année dernière et de ramener le bouclier à la maison. On est très motivées.

 

En cinq ans vous avez déjà joué 5 finales, à quoi est dû cette réussite ?

Je suis dans le club depuis l’an dernier mais selon moi le staff et le club font beaucoup de choses pour l’équipe. Le fait que l’on ait beaucoup d’entraînements, une salle de musculation, un préparateur physique, on dispose des dispositifs pour bien s’entraîner. On a un bon groupe avec des leaders, Safi, Cyrielle, Caroline. Les anciennes conduisent les jeunes, ça nous amène de l’expérience et nous rassure.  On est toutes motivées, les entraîneurs croient en nous, les anciennes nous boostent, ça compte beaucoup.

 


Retrouvez tous nos articles sur Facebook :

Laisser un commentaire

Share This