Moment de vérité ce soir à 20h45 (heure française) dans le Kingspan Stadium de Belfast. Les Françaises très en forme depuis le début du tournoi voient cette fois-ci arriver devant elle les Anglaises, championnes du Monde en titre. Une équipe en confiance mais surtout profesionelle depuis un an. Safi N’Diaye, Caroline Thomas et Caroline Drouin décryptent pour Rugby Féminin – Toute l’actu, cette séléction du XV de la Rose:

Safi N’Diaye: « C’est une équipe qui est un peu comme nous. Elles se basent sur des filles qui jouent à 7. Elles ont un jeu très propre. Une belle conquête en touche et mêlée. Elles alternent bien le jeu entre les avants les et les 3/4. C’est un jeu rapide assez codifié et dense. Il va falloir être très fortes en défense. On aura pas beaucoup d’occasions pour marquer donc il va falloir mettre le peu de munitions qu’on aura derrière la ligne. C’est une équipe qui a l’habitude de beaucoup s’entrainer et de jouer ensemble. Mais il ne faut pas qu’on se disent qu’elles sont pro et nous non. Ca va se jouer principalement dans la tête et sur la technique avec un peu de chance Aussi. Il va falloir se conserver jusqu’au bout car jusque là on n’a fait pas des bonnes fin de match. Une demi-finale ça se joue dans les dernières 20 minutes. On a les armes et on a tout ce qu’il faut dans la boite à outils. Avec ce groupe on peut rêver à une finale.

Caroline Thomas: Il faut s’attendre à une équipe très structurée. Très en place. Prête au combat. Je sais pas si elles sont comme nous ou si on est comme elles parce qu’elles sont pro et nous on ne l’est pas. Mais dans le jeu en tout cas on est très structurées, très engagées. On menace de partout. On est affamées. Il faut s’attendre à un beau combat. A l’hotel, on ne les voit pas. Normalement on mange toutes dans la même salle avec les autres équipes. Ici il y a la Nouvelle-Zélande et l’Italie mais on a pas vu les Anglaises. 

Caroline Drouin: Ma vis-à-vis c’est Katy McLean. Son jeu au pied est très précis. Elle a beaucoup d’expérience. C’est une très bonne demi-d’ouverture. Mais j’essaye de pas y penser. C’est une n°10. J’essaye de ne pas me dire qu’elle a un palmarès et beaucoup plus d’expérience que moi. Notre seul ennemi c’est nous même. A partir du moment ou on arrive à imposer notre jeu, poser notre rythme, il ne devrait pas y avoir de soucis.

Compositions:

ANGLETERRE : Waterman – Thompson, Scarratt, Burford, Wilson – (o) McLean, (m) Hunt – Hunter (cap), Packer, Matthews – Taylor, Scott – Bern, Cokayne, Cornborough

Remplçantes: Fleetwood, Clark , Lucas, Millar-Mills, Noel-Smith, Mason,  Reed, Jones.

FRANCE : Amédée – Guiglion, Ladagnous, Poublan, Izar – (o) Drouin, (m) Rivoalen – N’Diaye, Annery, Mayans – Forlani, Corson – Duval, Mignot (cap), Deshayes

Remplaçantes : Thomas, Arricastre, Carricaburu, André, Diallo, Le Pesq, Neisen, Pelle

Maïa, à Belfast. 

Publicités