L’Angleterre remporte la deuxième victoire de son histoire face à la Nouvelle-Zélande. La dernière fois que les Blacks Ferns sont tombées contre cette équipe, c’était il y’a 16 ans. Les Néo-Zélandaises étaient alors invaincues depuis 1991 avant que l’Angleterre ne les fasse chuter 22-17 en juin 2001. Cette fois-ci les Red Roses se sont imposées en terre ennemie. Retour sur le choc de la tournée :

Compte rendu :

Dès la deuxième minutes de jeu les Anglaises se montrent dangereuses dans les 22 néo-zélandais. Après un enchaînement de passes, Emily Scarratt transperce le rideau défensif pour inscrire un essai en coin. L’Angleterre mène déjà 7-0.

Les Néo-Zélandaises reprennent la possession du ballon. Les avants enchaînent les phases de jeu. La talonneur Fiao’o Faamausili transmet au contact pour sa demie de mêlée. Appuis, passe au pied et sprint dans l’en-but permettent à Kendra Cocksedge et son équipe de recoller au score, 7-7.

Dix minutes plus tard, Emily Scarratt va percuter la défense adverse et cherche à donner le ballon. Mais la passe est hasardeuse et il n’en faut pas moins à Portia Woodman pour sortir de son aile et l’intercepter. L’essai de l’ailière permet à la Nouvelle-Zélande de prendre les devants pour la première fois de la partie, 7-14.

Mais les Anglaises ne perdent pas de temps pour répondre. Une touche bien négociée sur la ligne 5m, et un ballon porté envoie la deuxième ligne Abbie Scott à l’essai. 14-14 à la mi-temps.

De retour des vestiaires les coéquipières de Katy McLean sont de retour dans les 22m néo-zélandais. Cette dernière ajuste une passe sur l’aile de Lydia Thompson qui plonge en coin pour le 3e essai de son équipe après avoir laissé Portia Wodmaan, sa vis-à-vis, au sol. A la 42e, les Anglaises mènent 19-14.

Même action quelques minutes plus tard. Les Blacks Ferns n’arrivent pas à contrer un maul des anglaises parti d’une touche. Elles encaissent un nouvel essai et cette fois-ci les britanniques ont 10pts d’avance.

Même scénario à la 67e. Touche sur les 5m, ballon porté et essai de pour les Red Roses signé Marlie Packer.

Les Anglaises mènent désormais 29-14. Le staff néo-zélandais opère des changements dans la ligne de trois-quarts. Victoria Subritsky-Nafatali rentre au poste de numéro 10 et Kelly Brazier glisse au centre. Et c’est justement Subritsky-Nafatali fraîchement entrée qui, lancée par sa demie-de-mélée fonce aplatir dans l’en-but adverse. Les Black Ferns recollent au score à 3 minutes de la fin.

Mais c’est trop tard pour des Néo-Zélandaises à domicile. Les Anglaises ont dominé le jeu sur les ballons portés et l’emportent (29-21) pour la première fois au pays du long nuage blanc.

Revivez en video tous les essais du match:

Maïa

Publicités